top of page
  • forosaheleuropa

Comment prévenir et contrer la désinformation et la manipulation ?

Publication du IIème Forum de Dialogue Sahel Europe


16 Octobre 2022


Les 14, 15 et 16 juillet 2022, le Centre de Sécurité Internationale de l'Université Francisco de Vitoria (CSI - UFV) a organisé la 2ème édition du Forum de Dialogue Sahel-Europe. Plusieurs ateliers, conférences et masterclasses ont permis à des experts internationaux de faire un état de l’art et débattre de la situation et la stabilité du Sahel. Lors de l’atelier intitulé « Comment prévenir et contrer la désinformation et la manipulation ? », modéré par Beatriz Mesa, spécialiste de Afrique, Seidik Abba, journaliste-écrivain analyste de l’actualité ouest africaine, Mohamed Ag Ahmedou, directeur de Mehari Consulting et de Mehari Post, Wassim Nasr, journaliste à France 24 spécialiste en terrorisme et analyste de l’Afrique, et Javier Fernández Arribas, directeur d’Atalayar, ont abordé les thèmes essentiels du métier journalistique au Sahel, du contexte de la désinformation et de la manipulation de l’information au Sahel, tout en proposant des recommandations concrètes.



Télécharger le document en français, anglais et espagnol


¿Cómo prevenir y contrarrestar la desinformación y la manipulación_
.pdf
Télécharger PDF • 1.41MB
Comment prévenir et contrer la désinformation et la manipulation _
.pdf
Télécharger PDF • 1.44MB
How can disinformation and manipulation be prevented and countered_
.pdf
Télécharger PDF • 1.42MB

Historiquement, les États du Sahel ont commencé à véritablement s’ouvrir aux médias à partir des années 90, après le déclin des régimes militaires et autoritaires qui avaient conservé le monopole de l’information à travers la censure. Toutefois, la scène médiatique sahélienne a changé depuis. Les médias exercent une influence déterminante sur la perception de la réalité. La désinformation, réelle menace à la sécurité et à la stabilité au Sahel, se définit comme un processus de communication qui consiste à utiliser les médias pour transmettre des informations partiellement erronées dans le but de tromper ou d’influencer l’opinion publique. S’il ne s’agit pas d’un nouveau défi, internet participe à la propagation de la désinformation plus rapidement que jamais. Fort de ce constat, lutter contre la propagation d’infox et les menaces potentielles qu’elles représentent est devenu un enjeu décisif. Dans un conflit armé où l’information est l’égale d’un système d’arme, celui qui la détient, détient le pouvoir de contribuer à la sécurité.


Cet article propose de passer en revue le contexte actuel de désinformation et manipulation au Sahel, en étudiant la valeur de la responsabilité du journaliste, les défis auxquels il fait face, ainsi que le phénomène des réseaux sociaux et des fake news.


Cette analyse fait partie d'une série de recherches menées par le Centre de sécurité internationale sur le dialogue avec le Sahel. Suite au Forum de Dialogue Sahel-Europe organisé en mars 2021, les intervenants appartenant au groupe d'experts du Forum de Dialogue Sahel-Europe ont approfondi les thèmes de leurs conférences, analysant les défis partagés, et les opportunités de coopération sur nos défis communs. Cette analyse a été réalisée par Beatriz de León Cobo, directrice du Forum de Dialogue Sahel Europe, sur la base des notes de la conférence du même titre avec la collaboration de Julie Bonin, réserviste de l’armée de terre française. Photo FLORENT VERGNES / AFP


0 vue

Comments


bottom of page