top of page
  • forosaheleuropa

Priorités stratégiques pour une stabilisation globale au Sahel : les voix de la société civile

Publication du IIème Forum de Dialogue Sahel Europe


27 Octobre 2022


Les 14, 15 et 16 juillet 2022, le Centre de Sécurité Internationale de l'Université Francisco de Vitoria (CSI - UFV) a organisé la 2ème édition du Forum de Dialogue Sahel-Europe. Plusieurs ateliers, conférences et masterclasses ont permis à des experts internationaux de faire un état des lieux et débattre de la situation et de la stabilité du Sahel. Lors de la masterclass intitulée « Priorités stratégiques pour une stabilisation globale : les voix de la société civile », modérés par Aitor Martínez Ayala (responsable régional pour l'Afrique de l'Ouest Fondation CIDEAL), Sylvestre Tiemtoré (Coordonnateur du Secrétariat Permanent des ONG du Burkina Faso), Lourdes Benavides, (responsable régionale d'Oxfam en Afrique de l'Ouest et Centrale), et Badié Hima (Directeur Résident NDI Mali et ancien vice-président de l'Association nigérienne pour la défense des droits de l'homme), ont analysé les défis stratégiques d’une stabilisation globale en se basant sur les voix de la société civile.



Télécharger le document en français, anglais et espagnol


Prioridades estratégicas para la estabilización integral del Sahel- voces de la sociedad c
.
Télécharger • 2.36MB
Priorités stratégiques pour une stabilisation globale au Sahel - les voix de la société ci
.
Télécharger • 2.78MB
Strategic Priorities for the Comprehensive Stabilisation of the Sahel- Voices of Civil Soc
.
Télécharger • 2.41MB

Dans un environnement changeant comme celui du Sahel et regroupant des États avec une fragilité démocratique importante, il est important de ne pas oublier que cette région est la frontière avancée de l’Europe. Il est aujourd’hui plus important que jamais de promouvoir un espace de dialogue dans lequel les deux régions peuvent partager, coopérer et proposer des solutions innovantes avec la société civile, ayant pour objectif d’installer une stabilisation globale.


Ainsi, le concept de « société civile » porte à confusion car sa définition est diverse. D’une façon conceptuelle, on la définit comme toute forme d’organisation différente ou en dehors de l’État, de la famille et de l’entreprise. C’est-à-dire, une organisation sans le but de faire bénéfice pour elle-même ni pour ses membres, sans l’ambition de conquérir et de gérer le pouvoir d’État et / ou en dehors du regroupement familial. Cependant, le concept peut avoir plusieurs définitions différentes selon les pays, car selon des intérêts politiques qui sont en jeu, les organisations, les médias ou les syndicats, peuvent aussi se réclamer de la société civile. C’est pour cette raison que définir ce terme avec exactitude est impossible. Cependant, il y a un consensus partagé sur ce qui caractérise la société civile : la neutralité et l’indépendance par rapport à l’État et la défense des intégraux généraux de la société et des groupes vulnérables ou marginalisés.


Dans les paragraphes suivants les experts abordent le contexte et les défis stratégiques existants pour la stabilisation globale, ainsi que le changement de discours en faveur de la société civile, tout en analysant la situation actuelle du « tout-militaire » et les leçons apprises.


Cette analyse fait partie d'une série de recherches menées par le Centre de sécurité internationale sur le dialogue avec le Sahel. Suite au Forum de Dialogue Sahel-Europe organisé en mars 2021, les intervenants appartenant au groupe d'experts du Forum de Dialogue Sahel-Europe ont approfondi les thèmes de leurs conférences, analysant les défis partagés, et les opportunités de coopération sur nos défis communs. Cette analyse a été réalisée par Beatriz de León Cobo, directrice du Forum de Dialogue Sahel Europe, sur la base des notes des conférences avec la collaboration de Julie Bonin, réserviste de l'armée de terre française.



1 vue

Kommentare


bottom of page